MAISON PICASSIETTE

par Odile Mahé  -  4 Novembre 2008, 22:23

Raymond Isidore (1900-1964) employé de la mairie de Chartres 

orna toute sa maison et sa cour de débris d'assiettes, de tessons 
 
de verres colorés et de débris de poterie qu'il récupérait à droite

et à gauche. Les villageois  l'ont  surnommé alors "picassiette".

Le nom lui est resté et désigne aujourd'hui ce type de mosaïque
 
fait  avec des morceaux d'assiettes.